La gestion des stocks et d’inventaires en restauration

Pour chaque restaurateur, quand vient le moment de faire l’inventaire, qu’il soit annuel ou mensuel, le casse-tête commence.

Jusqu’à présent, les restaurateurs ne disposaient pas vraiment d’outil fiable et facile pour gérer leur stock. Un simple papier et crayon, au mieux un tableur excel, recensait les produits achetés avec les prix d’achats, pas toujours à jour.

Aidé de ce tableau, plus ou moins complet, le restaurateur allait se perdre dans son stock pour compter les produits, mais en plus du temps passé à chercher qui correspond à quoi, s’ajoutaient des problèmes de colisage (produit commandé au colis mais utilisé à la pièce, etc…).

Enfin, une fois l’inventaire fait sur papier, il fallait le re-saisir sur excel pour le valoriser.

Et c’est là où il faut retrouver l’ordre des produits ou ne pas perdre les feuilles, ce qui peut se produire fréquemment. Et ne parlons pas des sueurs froides que cela engendre ou du temps perdu !
Un client a passé comme cela 2 jours à faire son inventaire car il avait égaré certaines feuilles et il a alors fallu tout recommencer !

Dorénavant, avec les nouveaux outils digitaux, fini la corvée d’inventaire et de gestion de stock.

En effet, vous pouvez avoir accès à la dématérialisation de tout ce processus. Le restaurateur peut ainsi facilement, via ces nouveaux outils, passer ses commandes auprès de ses différents fournisseurs. Commandes qui, dès réception, viennent alimenter le stock en quantité et en prix.

De plus, directement dans l’application, et depuis sa tablette ou son smartphone, le restaurateur peut venir consulter ses stocks en temps réel (qui se mettent à jour automatiquement au fur et à mesure de ses ventes) mais aussi faire ses inventaires qui se valorisent instantanément.

La recherche d’un produit est aussi facilitée soit par libellé, soit à l’aide du code barre que l’on peut scanner.

Alors, prêt pour un inventaire dématérialisé ?

Anne-Laure Granet, 
Responsable Restauration Commerciale
algranet@easilys.com

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *